À propos

Elle est tapie sous ma peau. Depuis que je l’ai muselée, elle gratte de l’intérieur. Elle presse, elle pousse, elle tousse, elle tire, elle attire, elle s’étire, elle attaque, elle pique, elle plie, elle s’appuie, elle trace, elle grandit, elle bouscule, elle s’endort, elle s’anime, elle se terre, elle m’altère. Elle résiste, elle s’enflamme, elle brûle. Elle est là. Elle le dit, elle le clame, elle le hurle, elle m’allume. Puis elle susurre.

De débaptême en jeu de maux, tu te pâmes, tu t’étioles, je m’ennuie, on devient folles. Décliner des pseudos à tiroirs ne remplit pas les cases d’une identité creuse. Tu a cru que je n’étais qu’un nom. Tu sens combien tu te trompais ?

Lizly. Ça bas dans mon pouls, ça coule dans mon sang, ça glisse jusqu’à mes doigts. Cinq lettres qui ne devraient n’être qu’un nom. Cinq lettres qui s’avèrent être bien davantage de moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s